Fonds pour la chirurgie cardiaque
nl | fr

Pour mieux soigner le coeur de femmes


En Belgique, en 2016, la maladie cardiovasculaire causait 31% des décès de femmes et 27% des décès d’hommes.

L’idée erronée que la maladie touche principalement les hommes est notamment due au fait que les maladies cardiovasculaires ne se manifestent qu’à un âge plus avancé chez les femmes, une fois la protection hormonale disparue.

Mobiliser les chercheurs
Stimuler la recherche pour améliorer la prise en charge des affections cardiaques chez la femme est une évidence pour le Fonds pour la Chirurgie Cardiaque. L’asbl a donc lancé un appel à projets dans les universités belges sur le thème de l’interaction entre genre et santé cardiovasculaire. A la rentrée académique, son conseil scientifique recevait 8 demandes de financement pour des recherches toutes évaluées d’excellente qualité et n’a pu en retenir que 2, limites budgétaires obligent…

L’un des projets sélectionnés a été soumis par les Professeurs Dirk De Bacquer du ‘Groupe de Recherche Epidémiologie Cardiovasculaire’ et Delphine De Smedt du département Santé Publique de l’Université de Gand. Ils souhaitent déterminer dans quelle mesure la perception biaisée selon laquelle les femmes souffriraient moins de maladies cardiovasculaires que les hommes influence la pratique clinique quotidienne et le suivi des femmes atteintes d’une maladie cardiaque connue.

Pour mieux soigner le cœur des femmes, il faut encourager la recherche à tenir compte de l’interaction entre genre et santé.

Il s’agira d’étudier les différences entre sexes en matière de contrôle des facteurs de risque, de traitements, de changement de comportement, de qualité de vie et de pronostic, et d’examiner dans quelle mesure ces différences se sont améliorées ou aggravées au cours des 10 dernières années. L’étude basée sur un nombre important de patientes devra générer des résultats très pertinents pour les cliniciens, les professionnels de la santé et les décideurs, ainsi que pour la santé de nombreuses femmes cardiaques.

Financer la recherche, tous ensemble
Cette recherche nécessite une bourse de doctorat d’un budget de 105.000 €. Chacun peut y contribuer en versant un don sur le compte BE15 3100 3335 2730 du Fonds pour la Chirurgie Cardiaque… ce qui pourrait un jour valoir la vie à une femme parmi nos proches.

 

Lire toutes les news

Contact

Fonds pour la Chirurgie Cardiaque
11 rue Tenbosch 1000 Bruxelles
T.02 644 35 44 - F. 02 640 33 02
info@hart-chirurgie-cardiaque.org
IBAN BE15 3100 3335 2730
BIC : bbrubebb